💛VOUS CONNAÎTREZ L'ÉTERNEL💛

Vous Connaîtrez L'Éternel Marchez toujours dans l'Amour et Soyez Bénis !

🌹💛ALYSSA, TOUS LES TÉMOIGNAGES💛🌹

🥀🥀🥀🥀🥀🥀🥀 🥀🥀🥀🥀🥀🥀🥀

🥀🥀🥀🥀🥀🥀🥀 🥀🥀🥀🥀🥀🥀🥀

💛TÉMOIGNAGE RETRAÇANT LA VIE DE ALYSSA :💛

TÉMOIGNAGE RETRAÇANT MA VIE.
BONJOUR.
JE VOUS DONNE MON TÉMOIGNAGE ARRANGÉ ET MODIFIÉ.

Je m’appelle Alyssa, je suis née à Gap dans les Hautes-Alpes en France.
J’ai eu une enfance difficile.
J’ai été placée par la D.D.A.S.S (Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales) dans un institut spécialisé pour les enfants qui sont en échec dans la vie scolaire ou familiale où je n’étais pas très heureuse.
J’étais rebelle, et cela se répercutait sur mes notes scolaires ainsi que sur ma relation avec les autres.
J’étais dans cet établissement scolaire placé par la D.D.A.S.S.
Donc, étant une enfant de la D.D.A.S.S, je ne dépendais en aucun cas de l’autorité de l’école ou j’étais scolarisé, et je peux dire que j’en ai profité, car depuis mon entrée dans cet établissement scolaire, on m’a placé dans un service qui s’appelait la M.E.C.S, (Maison Enfants Caractère Social) à cause de ma violence envers ceux qui me dérangeaient.
Ne pouvant pas être renvoyé de l’école, j’en ai bien sûr profité pour faire tout ce que je voulais.
J’étais souvent punie au départ, mais les punitions que j’avais ne m’embêtaient pas vraiment jusqu’au jours ou j’ai décidé de ne plus accepter les punitions.
Plus personne n’avait d’autorité sur moi, et toutes les personnes qui me cherchaient des problèmes, finissaient par avoir peur de moi, car je réglais les problèmes avec la violence.
Ceux qui me connaissent savent que je pratique les arts-martiaux depuis l’âge de 4 ans, et, à l’âge de 14 ans, j’étais ceinture noire de jujitsu.
Le jujitsu est composé de aïkido, du judo et du karaté.
Quand j’ai eu 8 ans, je pratiquais en parallèle du kung-fu jusqu’à mes 17 ans et, à l’âge de 12 ans, j’ai pratiqué du Kickboxing jusqu’à ce que j’entre à l’école de police à l’âge de 18 ans.
Vous pouvez alors comprendre que je savais me battre et me défendre et que personne ne me faisais peur.
J’ai fréquenté un garçon que j’aimais vraiment beaucoup de mes 11 ans et ce pendant plusieurs années.
Et pour les macho, temps pis pour vous, mais c’est moi qui prenais toujours la défense de mon copain, et je peux vous promettre que ceux qui osaient s’en prendre à lui, le faisait 1 fois, mais ne recommençaient jamais plus, car je leur en faisais passer l’envie.
Je ne faisais aucune différence, que ce soit un élève ou un professeur, ou un éducateur, et quand je disais STOP, ceux qui me connaissaient s’arrêtaient tout de suite, et personne n’osaient la ramener.
Je faisais souvent l’école buissonnière avec mon copain.
Pendant que les autres allaient en classe, mon copain et moi sortions pour aller au cinéma voir les films qui nous plaisaient, et, lorsque nous retournions à l’école, nous étions discrets, car je craignais toujours que mon copain se fasse punir.
Et oui ! Moi, plus personne ne me donnait de punitions, et j’en ai profité au maximum.
Et puis un jour, je me suis aperçu que lorsque mon copain était avec moi pendant nos 400 coups, il n’était pas puni non plus, car les éducateurs et les instituteurs me craignaient et ils savaient que je me serais mise très en colère s’ils osaient s’en prendre à lui.
Voilà comment j’étais.
Je n’avais pas le TOUT-PUISSANT dans ma vie, et je n’étais pas CHRÉTIENNE.
Depuis que j’ai donné mon cœur à JÉSUS-CHRIST DE NAZARETH, j’ai mis tout cela de côté.
Par contre, les sports de combat que j’ai pratiqué me sont très utiles dans mon nouveau métier car je pratique un métier ou je dois être sur le terrain confrontée à la délinquance.
Je reviens maintenant à mon témoignage.
Comme je pratiquais un sport de combat, je le mettais en pratique dans les bagarres au cours de mon enfance envers les autres, et je n’ai jamais vu en face de moi quelqu’un qui a réussi à me battre, pour vous dire à quel point j’étais violente.
Pour moi c’était une vengeance envers ma mère.
À l’âge de 18 ans je suis entrée à l’école de police où j’ai fini en étant la mieux notée de ma promotion et j’ai intégré la police comme gardien de la paix.
J’ai demandé à intégrer la police des polices appelé maintenant l’I.G.P.N (Inspection Général de la Police Nationale) en 2014.
Maintenant je ne travaille plus pour la police, je pratique une profession qui a un peu le même but dont je ne citerai pas le nom car cela doit rester secret.
J’ai retrouvé mon Papounet le 30 Septembre 2017.
Pour moi, un vrai papa n’est pas celui qui dit t’avoir élevé mais c’est celui qui s’occupe de ton éducation avec amour et qui est là pour t’aider quand ça ne va pas.
Quand j’ai annoncé à mon Papounet, José CATELAN, la mort de ma fille Rachel qui est décédé le 31 Mai 2020 à l’âge de 1 an et 9 mois d’une insuffisance respiratoire, il n’était peut-être pas présent physiquement pour moi, mais il était à l’écoute quand même et il a pu me réconforter par les paroles qu’il m’a dites.
Mon père qui se nomme José CATELAN, et bien, je peux vous dire que c’est un Papounet extraordinaire.

🥀🥀🥀🥀🥀🥀🥀 🥀🥀🥀🥀🥀🥀🥀

🌹💛ALYSSA CATELAN, ELLE A SAUVÉ LA VIE DE SON PATRON :💛🌹

J’AI SAUVÉ LA VIE DE MON PATRON

Donc voici mon témoignage.

Le lundi 15 novembre 2021, j’étais sur une mission avec mon patron.
Nous faisions équipe avec les marshals pour escorter un prisonnier considéré comme un terroriste très dangereux.
Je vous assure qu’on se croyait en plein film d’action, il y avec 14 véhicules de marshals et 1 véhicule de la N.S.A.
Tous les véhicules étaient blindés avec bien entendu les vitres teintées, et tous les véhicules étaient identiques de façon à ce qu’aucune personne puisse savoir dans quel véhicule était notre prisonnier.
On s’est retrouvé pris dans une embuscade et des coups de feu se sont mis à retentir de tous les côtés.
Il a eu 9 marshals tués, et plusieurs gravement blessé.
On étaient tous armés avec un attirail assez important.
Mon patron a été gravement blessé lui aussi.
C’est en attendant l’arrivée des secours que je lui ai prodigué les premiers soins, ce qui lui a sauvé la vie.
Par la GRÂCE DE L’ÉTERNEL TOUT-PUISSANT, je n’ai eu aucun mal.
Son épouse, pour me remercier, m’a offert une Ford Mustang GT (une voiture que j’ai toujours rêvé d’avoir).
Bien entendu la voiture est neuve.


TÉMOIGNAGE ÉCRIT LE 23 DÉCEMBRE 2021
+33650922616